CARAÏBES,  La GUADELOUPE

Que faire aux saintes en Guadeloupe ?

Les saintes Guadeloupe

Après 9 superbes jours à sillonner Basse-Terre nous prenons la route, ou plutôt la mer, pour terre de bas. Que faire aux saintes en 2 jours et comment vous organiser ? Je vous donne toutes les clefs dans cet article.

Comment y aller ?

Vous avez le choix entre plusieurs îles pour passer deux jours, marie galante, ou les saintes. Notre choix s’est porté sur cette dernière. Pour y aller depuis 3 rivières, de nombreuses compagnies proposent leurs services : valferry, ctmdeher… Et elles vous emmèneront toutes à bon port. Idéalement, réservez quelques jours avant, via les sites internet, et surtout, prenez l’aller-retour avec la même compagnie. Nous avons pris deux compagnies différentes car les horaires de la seule compagnie disponible à l’aller ne nous convenaient pas au retour… Alors, nous avons fait un aller 3 rivières terre de bas, et un retour terre de haut 3 rivières. Pas simple tout ça ! Bilan : on a payé double ! Si vous êtes prévoyant, l’aller / retour vous coûtera moins de 20€. Vous pouvez également prendre vos billets sur place mais c’est à vos risques et périls quant à la disponibilité.

Tous les bateaux font les 2 îles, prenez donc un aller et retour de la même îles et il sera facile de s’arranger dans les faits.

Que faire de sa voiture pendant votre séjour aux saintes ?

Vous ne pourrez pas y aller en voiture, mais un énorme parking payant se trouve juste à côté de l’embarcadère. Le prix est de 5 euros la journée à régler en liquide ou par chèque. Il n’y a pas de distributeur à proximité du port, soyez prévoyant !

Comment passer d’île en île ?

J’aurais tant aimé trouver cette information avant de partir ! Il existe une navette qui fait le trajet plusieurs fois par jour entre les deux îles des saintes, en moins de 15 minutes et coûte 6€ ;  Elle était en panne quand nous y sommes allés, Dommage !. En remplacement nous avons pris le ferry juste pour cette partie du trajet. Je ne vous conseille pas de prévoir des aller et retour entre ces deux îles, ce n’est vraiment pas pratique.

Que faire aux sainte : Terre de haut ou terre de bas ?

Contrairement à la majorité des personnes nous avons fait les 2 ! Les deux îles sont très différentes. Terre de bas est extrêmement sauvage et presque “déserte”. Nous avons croisé moins de 10 touristes sur notre séjour quand sur terre de haut nous en étions entouré ! Sur cette île il n’y a que vous, les habitants, des cabrits et des poules. Terre de haut est également sauvage mais beaucoup plus urbanisée que sa petite sœur. Le village principal est très mignon, les plages sont magnifiques et tout est facile d’accès. 

Combien de temps rester ?

Si vous avez le temps, faites les deux îles (1 jour à terre de bas et 2 jours à terre de haut). Si vous en manquez, ne faites que terre de haut ! Elle est plus emblématique et vous en prendrez plein les yeux ! Nous n’avions que 2 jours en tout et nous avons fait les deux îles, cependant terre de haut mérite bien un jour de plus !

Jour 10 : Terre de bas, les Saintes.

Faut-il louer une voiture ?

Pour vraiment profiter de l’île et si vous aimez marcher, cela n’est pas nécessaire. Si vous n’aimez pas, effectivement vous allez devoir louer quelque chose car vous n’arriverez pas à vous en sortir avec les transports en commun. Au niveau de l’embarcadère vous avez la possibilité de louer des voitures, et surtout, plus sympa, des scooters électriques. Vous en trouverez au restaurant les Mûriers qui est juste à la sortie du bateau.

Pour vous balader sans location vous avez deux possibilités : vos jambes et les minibus privés. C’est Ronald qui s’est occupé de nous pour aller et venir du port à notre logement. Sa société s’appelle “transports vala” et voici son numéro : 0690670703. Certains hôtels mettent également à disposition de leur clientèle des navettes.

Où loger ?

J’ai presque envie de vous dire : là où vous trouverez. Il n’y pas énormément de logements sur l’île, et si vous vous y prenez  à la dernière minute ce sera encore plus compliqué. Nous avons logé dans le tout petit village de petite anse,  mignon et coloré. Niveau commodités vous y trouverez 2 micro-épiceries et un bureau de poste avec un distributeur. Si vous comptez pique niquer ou cuisiner je vous conseille de prévoir avant votre arrivée car ça à été une mission incroyable pour nous ! Vous pouvez également loger du côté de la grande anse. Je pense d’ailleurs que c’est un peu plus simple si vous n’êtes pas véhiculé.

petite anse terre de bas les saintes
plage de petite anse terre de bas les saintes guadeloupe

Ou manger ?

Vous aurez peu d’options sur l’île. Pour le midi vous avez “Chez Eugenette” qui vous proposera des spécialités caribéenne. Pour le soir sur le port, le Débarcadère pour de la restauration rapide. Nous ne l’avons pas testé. Nous avons choisi « les mûriers » et ne l’avons pas regretté ; c’était délicieux et peu coûteux.

Que faire à terre de bas ?

carte terre de bas les saintes guadeloupe

Profiter de la nature doit être votre seul objectif si vous venez à terre-de-bas. L’île est traversée par 3 sentiers de randonnées. Le rouge est le plus court et est en fait une “route” qui traverse l’île. Sur le chemin vous trouverez une table d’orientation ou vous aurez une vue sur terre de haut. Le bleu est un petit peu plus long, il passe en forêt mais  ne longe pas la côte. Le dernier, le jaune, appelé aussi sentier des falaises, traverse la foret, passe par des “plaines” verdoyantes et longe la côte.

Nous avons choisi de faire le jaune pour voir le maximum de choses. Nous sommes partis directement de petite anse à pied et nous avons remonté la route qui permet d’accéder au début du sentier en sous bois. Le début est extrêmement pentu et le soleil de 13h rend la montée un peu compliquée. Une fois arrivée là haut, pas de difficulté particulière, le chemin est relativement bien indiqué à 1 ou 2 endroits près. Téléchargez l’application maps avant de partir, cela vous aidera en cas de problèmes. le sentier commence en sous bois et à cette heure de la journée c’est très agréable. Au bout d’un moment vous arriverez sur une  plaine verdoyante remplie de pierre noire et enfin apercevoir la mer.

terre de bas les saintes guadeloupe

Le reste de la balade longe la côte. Vous pourrez apercevoir la côte sud de basse terre à plusieurs endroits. Le sentier vous conduit directement jusqu’à la plage de grande anse. Pas de chance pour nous ce jour là elle était remplie de sargasse (les algues marron malodorantes ce qui empêchait la baignade) Après 3h de marche plus rien ne nous fait peur et on continue jusqu’à grande baie, où  vous pourrez nager avec des tortues.

Jour 11 : Terre de haut, les Saintes

carte terre de haut les saintes guadeloupe

Faut-il louer une voiture ?

Il n’est pas utile de louer une voiture pour votre séjour, mais un vélo électrique pourquoi pas!  Nous sommes restés une journée à pied et avons été contraints de faire des choix sur ce que nous voulions voir. Donc, si vous restez 1 jour uniquement : louez des vélos électriques ! Si vous restez deux jours, vous pouvez largement le faire à pied.

Où loger ?

Vous avez le choix car il y a des logements à peu près partout et l’île est petite. J’aurais tendance à vous conseiller de loger au centre de l ile pour pouvoir faire le nord le premier jour et le sud le second. De plus, tous les restaurants se trouvent dans le centre. C’est donc également plus pratique pour dîner le soir.

Que faire à terre de haut ?

Selon moi, LA chose incontournable à faire en arrivant aux saintes est la randonnée du chameau ! C’est le plus haut point de l’île et donc par conséquent l’endroit ou vous aurez une vue à 360° sur terre de haut. Il faut tout de même dire que ce view point se mérite !. Vous n’y avez pas accès en voiture (pour mon plus grand bonheur).

Pour vous y rendre, vous avez 2 options. Faire un aller et retour par la voie goudronnée accessible uniquement aux piétons mais plus que praticable, bien que très pentue, Soit faire une boucle en passant par le sentier de randonnée à l’aller puis la route au retour. Nb : pour rejoindre le sentier, très peu emprunté vous devez continuer sur la route du bois joli en direction de la  plage de l’Anse Crawen. Juste avant de l’atteindre, vous verrez un petit ponton en bois en direction de la forêt ; C’est le début de la randonnée. Le sentier est un peu escarpé mais bien balisé. Il n’y a pas de vue dégagée sur le chemin ce qui permet de garder le clou du spectacle à l’arrivée.

La plage la plus connue de terre de haut mérite aussi le détour. Elle se trouve au sud de l’île, au pied du chameau. Je parle bien évidemment de la plage du pain de sucre. Non inspirée de sa grande sœur brésilienne que nous avons également eu la chance de voir lors de notre voyage au Brésil. Elle est effectivement très belle, bordée de palmiers avec une eau turquoise. Je pense que tous les touristes se rendent sur cette plage lors de leur venue aux saintes, allez y donc peut être le matin tôt, pour éviter la foule d’autant que l’espace sur le sable n’est pas grand. C’est également un bon spot de snorkelling, riche en poissons et coraux !

La plage de l’anse crawen se trouve non loin de là et mérite également que l’on s’y arrête. Elle est restée sauvage et ses eaux sont parfaites pour une baignade.

Bien que nous ayons déjà beaucoup marcher, et non véhiculés, nous avons voulu faire un saut au fort Napoléon qui est l’un des plus gros points d’intérêt de l’île. Malheureusement il était fermé à cause de la crise sanitaire mais le point de vue d’en haut valait tout de même le déplacement.

Sur une journée, sans transport, je pense que vous pourrez difficilement faire plus mais c’était déjà une superbe journée !

Après deux jours fabuleux aux saintes, nous partons maintenant à la découverte de grande-terre pour la fin de notre séjour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *