la montagne pelée
LA MARTINIQUE

Que faire dans le nord de la Martinique? Montagne pelée, Cascades de Didier

Le nord de la Martinique est totalement différent du reste de l’île. Plus sauvage, plus verte et moins fréquentée, elle ravira les amoureux de la nature et du calme. Il y a des incontournables à faire comme la montagne pelée, l’anse couleuvre ou encore la cascade de Didier. Vous aurez toutes les informations dont vous aurez besoin dans cet article.

La montagne Pelée : le chinois

Nombreux sont les visiteurs qui ne prennent pas le temps de faire cette randonnée pour monter au sommet de la montagne pelée. Par choix ou à cause des conditions climatiques mais l’ascension est très loin d’être faite systématiquement.

La première recommandation qu’on m’avait faite était d’avoir un logement permettant d’apercevoir le sommet de la montagne pelée, S’il était couvert, il fallait théoriquement ne pas tenter l’ascension. Et pour le coup on a fait tout l’inverse et ça a payé !

Il existe 3 options de randonnées pour atteindre le sommet

  • Le sentier n°19 au départ de grande savane au prêcheur, elle dure 1,5 km pour environ 500m de dénivelé, soit approximativement 2 h de marche aller-retour.
  • Le sentier n°21 au départ de Beauséjour pour 7,6 km et 1200m de dénivelé. Plus sportif.
  • Le sentier n° 23, au départ du parking de l’Aileron à Ajoupa Bouillon (Morne Rouge) la randonnée fait 4,7 kms avec 600 m de dénivelé soit 4 h de marche aller-retour.

Nous avons choisi la dernière option, un bon compromis entre les 3 possibilités pour gravir la montagne pelée. Nous démarrons la randonnée sous un crachin très désagréable. On croise des gens qui descendent, déçus de n’avoir rien pu voir de là haut tant le temps était mauvais. Ce sentier grimpe beaucoup jusqu’au premier “refuge”, après celui-ci nous décidons de faire la boucle en commençant par nous diriger vers le sommet : le chinois.

la montagne pelé martinique - blog voyage
la montagne pelé le chinois martinique

Le temps se dégage après seulement 30 minutes de marche et nous savourons cette petite victoire en espérant que le temps se maintienne. Le dénivelé se ressent beaucoup car la distance est courte mais le sentier est très bien balisé. Une fois tout là haut le spectacle est sublime, une vue à 360° sur la Martinique avec de belles étendues vertes et une mer à perte de vue.

le sommet de la montagne pelé : le chinois

Que demander de mieux ? Le temps se dégage encore plus et on profite de ce moment seuls au sommet de la montagne pelée. On redescend enfin pour ensuite emprunter la caldeira.

le chinois de la montagne pelé martinique

Ce fameux sentier presque plat fait le tour de la montagne et offre un superbe panorama sur la mer. Une belle randonnée qui mérite qu’on prenne le temps de la faire même si les cuisses souffrent un petit peu !

Faire du canyoning au morne vert

Voilà une activité qui vous permettra de découvrir la flore sauvage d’une manière différente !  2 centres  proposent ce type de balade :

Nous avons choisi celui du morne vert et nous n’avons pas été déçus. La sortie est  bien encadrée, le moniteur très sympathique et pédagogue ,et le groupe de taille raisonnable (8 personnes), le niveau est accessible sans être ennuyeux !

Le départ se fait en voiture depuis l’église du morne vert. L’approche pour arriver sur le spot de canyoning est courte et sans difficulté. La suite du programme ? Des rappels dans des cascades, des toboggans naturels à sensations, des petites piscines naturelles et pour finir une tyrolienne en forêt. Un 10/10 pour cette balade sportive.

Les jardins de balata

Tout le monde nous avait conseillé de visiter ces jardins, cependant nous n’avons pas pris le temps d’y aller. Si vous aimez découvrir la flore des pays dans lesquels vous allez, ce jardin est un immanquable.Il est ouvert tous les jours de 9h à 18h.

L’entrée coûte 14€ pour les adultes et 8€ pour les enfants de 3 et 12 ans.

Les cascades de Didier

Nous avions adoré la Guadeloupe pour ses cascades, c’est donc avec beaucoup d’excitation que je souhaitais découvrir les cascades Martiniquaises. La cascade Didier est l’un des spots les plus connus de L’île. C’est donc une randonnée assez fréquentée par les touristes. Le début du sentier se trouve juste à l’entrée de la station d’épuration. Il y a un panneau « interdit au public » qui ne dissuade finalement personne. Le sentier est peu balisé donc l’application maps.me peut être très utile.

cascade de Didier n°1 - adventure awaits blog voyage

Juste après la station vous descendez puis remontez pour arriver à un long tunnel que vous devrez franchir dans le noir. Prévoyez une lumière pour vous éclairer ou un flash de téléphone suffit. Une fois sortis, prenez directement le petit sentier qui monte sur la droite. Les cascades se trouvent en amont de la rivière. Après seulement 40 minutes de marche vous atteindrez la première cascade, elle est jolie mais pas très impressionnante. Vous pourrez tout de même vous baigner dans le petit bassin devant la cascade.

cascade de didier martinique - adventure awaits blog voyage

Comptez le double de temps pour atteindre la seconde cascade. Vous devez remonter la rivière et marcher dans l’eau pour l’atteindre. Inutile de s’aventurer dans les hauteurs car il n’y a pas de sentiers. Le décor est superbe et le bouquet final à la hauteur de l’effort ! La cascade est beaucoup plus haute et encaissée dans une végétation luxuriante ! Vous pourrez vous baigner dans un grand bassin doté d’une eau limpide. Une balade à ne pas manquer.

cascade de didier numero 2 - martinique

Pour le retour, vous devrez emprunter le même chemin.

Cascade couleuvre et anse couleuvre

La cascade de l’anse couleuvre

La cascade Couleuvre est l’une des plus connues. Elle se trouve tout au nord de l’île après le prêcheur, facilement accessible et plutôt bien balisée. Vous pouvez vous garer au parking de la plage de l’anse couleuvre. S’il y a beaucoup de monde, vous pouvez également vous garer au bord de la route qui descend au parking. L’endroit est tout de même très fréquenté.

Comptez 2h aller retour sur un sentier de randonnée sans difficulté. À l’arrivée, le spectacle est superbe. La cascade est très haute mais le débit n’est pas fort du tout. Vous ne pourrez pas vous baigner dans un bassin car ici il n’y en a pas. C’est en revanche un très bon spot de pique nique pour en prendre plein les yeux.

cascade couleuvre Martinique - blog voyage adventure awaits
araignée matoutou martinique

Sur le chemin pour arriver à la cascade j’avais lu que nous pouvions rencontrer des mygales, mais nous n’en avons pas vu .

La plage de l’anse couleuvre

A proximité de la cascade couleuvre vous trouverez la plage de l’anse couleuvre. Cette dernière est très sauvage, simplement bordée de palmiers. Ici, pas de restaurant ni location de surfs … juste la mer et vous.

anse couleuvre martinique

Le coucher de soleil est particulièrement beau à cet endroit, alors nous avons prolongé l’après-midi. Sur cette plage certains locaux font également du surf mais le spot est dangereux et difficile d’accès.

anse couleuvre martinique

C’est également ici que le bateau vous dépose pour le retour de la randonnée du prêcheur à grande rivière.

Randonnée de prêcheur à grande rivière

Cette randonnée est très connue et souvent réalisée par les visiteurs Martiniquais. Elle commence au départ de l’anse couleuvre et s’effectue en pleine forêt pour longeg toute la côte nord de Lille. Elle part du Prêcheur pour arriver au village de grandes rivières. Ce n’est pas un aller retour mais un aller simple avec un retour en bateau de pêcheurs. 

À l’arrivée à grande rivière vous devrez contacter le pêcheur qui vous ramènera en petite barque sur la plage de l’anse couleuvre. Tout l’intérêt de la randonnée se trouve finalement ici : le retour bateau et les très belles vues . En effet, la randonnée, peu difficile, très longue et en sous-bois, offre peu, voire pas de point de vue. Nous ne l’avons pas faite, car à notre avis, cinq heures en sous-bois pour “seulement” une balade en bateau, c’était trop long.

bateau retour de la randonnée de prêcheur à grande rivière

Il faut prévoir un départ assez tôt pour réaliser cette randonnée entièrement, sans prendre le risque de manquer le dernier retour en bateau vers 17h. J’avais lu aussi le risque de rencontrer des trigonocéphales, seul serpent venimeux de Martinique, sur cette randonnée. De ce fait, nous avons préféré éviter le danger…. Cependant, tous les randonneurs ayant réalisé cette randonnée n’en n’ont pas rencontré et ce, depuis très longtemps.

Canal de beauregard (canal des esclaves)

Cette randonnée est une balade le long d’anciens canaux d’irrigation d’eau de l’île. Garez vous le long de la route juste avant le panneau qui signe le point de départ de la randonnée.

canal des esclaves martinique

C’est une balade courte et simple sans dénivelé. Le seul point de vigilance est le vertige. La randonnée est à flanc de montagne et si vous êtes assujetti à cela vous ne serez pas à l’aise. Comptez deux bonnes heures aller-retour pour faire cette balade qui vous offre de magnifiques vues sur les différents mornes voisins au cœur d’une végétation verdoyante. A ne pas manquer !!

Si vous passez 2 semaines en Martinique vous pouvez consulter mon article proposant un itinéraire pour varier les plaisirs chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *